Notre mission :Accompagner les enfants autistes en Finistère.

En savoir + Contactez-nous

Prochain rendez-vous

13 Déc. 2022

Organisé par le SACS

Cycle de sensibilisation – Autisme (module 3)

L’Association ABA FINISTERE a été créée 2008, sous le nom initial de PAS A PAS FINISTERE. Elle est devenue ABA FINISTERE en 2012, puis TSA Finistère en 2020.

5 familles sont à l’origine de l’association, ayant le souhait de proposer à leur enfant une prise en charge comportementale ABA et en tenant compte des spécificités du handicap de leur enfant.

C’est une association de parents, dont le président est nécessairement un parent.


Les objectifs de l’association

Gérer une Structure d’Accompagnement Comportemental Spécialisé (S.A.C.S.) pour des enfants et adolescents âgés de 0 à 20 ans.

Aider les enfants et les parents d’enfants en difficultés comportementales, quelle qu’en soit l’origine médicale, notamment en promouvant le traitement A.B.A. (Applied Behavior Analysis),

Faire bénéficier des personnes atteintes de Troubles Neuro-Développementaux (TND), dont l’autisme, de stimulation, d’éducation et d’accompagnement utilisant des traitement scientifiquement validés dont l’ABA (Analyse Appliquée du Comportement).

Organiser des sessions d’information à l’usage des parents, des professionnels de la prise en charge ou de l’enseignement et des institutions.


Service d’Accompagnement Comportemental Spécialisé de Quimper
S.A.C.S.

Le SACS est le service géré par l’association TSA Finistère, c’est un SESSAD (Service d’Education Spécialisée et de Soin à Domicile) accueillant 20 enfants autistes ou présentant des difficultés neuro développementales et âgés de 0 à 20 ans. Le travail pluridisciplinaire s’effectue dans les différents lieux de vie de chaque enfant et sur le site du service…


L’autisme en 2 mots

Les TSA (troubles du spectre autistique), communément appelés autisme, sont des troubles neuro-développementaux qui découlent d’un dysfonctionnement du cerveau et apparaissent dans la petite enfance.
Ils se caractérisent par :

  • Un déficit de la communication et des interactions sociales,
  • Des comportements et activités restreintes et répétitives.

A ce jour, ils concernent 1 naissance sur 150, avec une prédominance chez les garçons par rapport aux filles (ratio 3:1).

Les signes qui peuvent alerter sont, de manière non-exhaustive, une absence de mots à 18 mois et au-delà, des difficultés à entrer en relation à l’autre, des particularités au niveau du comportement et des occupations (ex : jeux utilisés de manière inhabituelle et ne correspondant pas à l’âge, hypersensibilité sensorielle, troubles du comportement, etc).

En savoir +

Dernières actualités