Le SACS et ses services

Service d’Accompagnement Comportemental Spécialisé de QUIMPER

Le SACS (Service d’Accompagnement Comportemental Spécialisé) a été créé en tant que structure expérimentale en 2010 dans le cadre du plan autisme 2008-2012. Il est devenu un SESSAD dédié autisme en 2017. Il est géré par l’association TSA Finistère.

Analyse et gestion des comportements

Développement de la communication et des interactions sociales

L’insertion sociale, scolaire et professionnelle

Implication systématique des familles dans les projets de leurs enfants

Individualisation et réévaluation régulière des projets

Mise en œuvre de stratégies éducatives issues de la psychologie comportementale et des neurosciences

Que propose le service ? Et pour qui ?

Le SACS tend vers une capacité d’accueil de 20 places pour des enfants et adolescents âgés de 0 à 20 ans présentant des troubles envahissants du développement ou un autisme primaire, sans pathologie associée, et domiciliés dans un périmètre de 30 km alentours.

Le service propose à l’enfant/l’adolescent une prise en charge globale, pluridisciplinaire et totalement individualisée.

Il élabore des réponses éducatives, pédagogiques et thérapeutiques en fonction des besoins, des demandes des enfants/adolescents et de leurs familles. La spécificité du SACS est d’intervenir dans l’environnement naturel de l’enfant, de l’adolescent, de manière à favoriser son intégration à tous les niveaux, en particulier scolaire, social, professionnel et familial. Une partie de ses missions éducatives peut être amenée à se dérouler au domicile des familles.

L’équipe

L’équipe professionnelle est composée de plusieurs métiers répartis en 3 pôles:

  • Une équipe éducative composée de d’éducateurs spécialisés tous formés et expérimentés sur l’autisme, sur l’analyse appliquée des comportements et plus généralement sur les troubles neuro développementaux. Elle a en charge la mise en œuvre des projets comportementaux et éducatifs des enfants.
  • Une équipe de psychologues et de paramédicaux composés de psychologues spécialisées en analyse appliquée du comportement et neuro psychologie, chargées de la coordination des projets, d’une ergothérapeute et d’ une orthophoniste formées à l’autisme qui gèrent une partie de la dimension thérapeutique des projets.
  • Une équipe administrative composée d’une assistante, d’une assistante sociale et d’un directeur qui permettent d’organiser le cadre de travail de l’ensemble de l’équipe professionnelle.

L’équipe est composée de : 13 éducateurs spécialisés, 3 psychologues, 1 ergothérapeute, 1 orthophoniste,1 assistante de service social, 1 directeur et d’1 secrétaire assistante. Afin d’offrir à l’enfant un accompagnement pluridisciplinaire, l’équipe s’est enrichie de partenaires conventionnés avec le SESSAD: 2 psychomotriciens, 2 orthophonistes, 1 ergothérapeute, 1 médecin du service de pédiatrie du Centre Hospitalier de Quimper.

Educateurs et psychologues sont tous formés de façon approfondie aux Troubles du Spectre Autistique et à l’Analyse Appliquée du Comportement (ABA pour Applied Behavior Analysis). L’ABA est une pratique psychoéducative recommandée par la Haute Autorité de Santé et l’Agence Nationale de l’Evaluation et de la qualité des établissements et services Sociaux et Médico-sociaux.

Ainsi, même si l’ABA est la référence théorique sur laquelle s’appuie l’équipe du SACS dans l’accompagnement des personnes accueillies, elle assiste et participe régulièrement à des formations, à des colloques et des congrès. Une formation interne est systématiquement proposée aux nouveaux et futurs professionnels en cours formations pratique au service.


Concrètement, comment se passe le suivi des enfants ?

Au SESSAD, chaque enfant est accompagné par une petite équipe de professionnels composée de 2 à 3 éducateurs et d’une psychologue. A l’issue de l’admission, l’équipe qui accompagne l’enfant élabore un projet individualisé en tenant compte notamment des évaluations cognitives et fonctionnelles (ABLLS-R, WISC 5, PEP-3…). Ce projet équivaut à un contrat au travers duquel chaque partie s’engage à mettre en œuvre ce qui est nécessaire pour le mieux-être de l’enfant et de la famille.

Ce projet comprend :

  • Un Projet Educatif Individualisé (PEI) :
    Il fait état des domaines de compétences à développer chez l’enfant et des investigations complémentaires nécessaires (bilan orthophonique par exemple s’il n’a pu se faire durant la phase d’admission). Les objectifs précis de l’accompagnement ainsi que les moyens pour les atteindre y sont définis en concertation avec les parents en fonction des besoins identifiés de l’enfant.
  • Un projet d’Intervention Comportementale (PIC) :
    il décrit les comportements qui posent difficulté au quotidien et les moyens d’y remédier ainsi que les comportements à faire émerger. Rédigé en concertation avec les parents, il vise au mieux-être de l’enfant et à de meilleures conditions de vie en famille et en société.

Ce PEI-PIC guide la pratique de l’ensemble de l’équipe et est revu avec les parents et les partenaires conventionnés tous les ans afin de répondre au mieux aux évolutions de l’enfant et, chaque mois, les stratégies éducatives sont ajustées selon les besoins.

Un des objectifs prioritaires du SACS est l’intégration extérieure, que ce soit en milieu ordinaire (école, halte-garderie, CLSH) ou spécialisé (ULIS, ESAT, etc.). Chaque enfant passe plus ou moins de temps au service à proprement parler en fonction de son niveau et de ses besoins.


Les services offerts à l’enfant et sa famille

Les temps d’apprentissage

Un des principes de L’ABA appliquée à l’autisme consiste à décomposer les compétences à acquérir en sous-compétences qui seront apprises successivement par l’enfant, à son propre rythme.

Ces sous-compétences sont enseignées à l’enfant en situations dites artificielles, structurées et spécialement conçues pour l’aider à comprendre ce qui est attendu de lui.


L’intégration scolaire

Elle est partielle ou complète selon le projet d’accompagnement individualisé. Un éducateur du SESSAD peut accompagner alors l’enfant à l’école afin de faciliter son intégration (gestion des troubles du comportement, sensibilisation de la classe à l’autisme, aide au développement de stratégies d’autorégulation et d’apprentissage à l’enfant, apport d’outils de gestion comportementale aux enseignants, etc).

Dès que cela est possible, un estompage est envisagé : l’éducateur prend de la distance avec l’enfant (se place au fond de la classe par exemple) puis ne vient plus à l’école afin de laisser l’enfant évoluer de manière autonome.


L’intégration lors des activités sportives et de loisirs

Un éducateur se rend avec l’enfant aux séances et l’aide à adapter son comportement aux règles du groupe, à écouter les consignes, explique à l’animateur comment communiquer avec l’enfant, etc. Dès que les comportements de l’enfant deviennent adaptés aux situations d’intégration, l’estompage de la présence de l’éducateur est    programmé.


La formation théorique des parents

Des rencontres régulières sont organisées avec les familles pour réajuster les objectifs du projet et prendre en compte les besoins des familles. Cela peut passer par des formations théoriques proposées par le service.

Voir l’agenda

Au-delà du quotidien … des temps « extra ordinaires »

Les mini camps

Des séjours peuvent être proposés en lien avec les projets des jeunes

Les sorties en groupe

En journée, notamment durant les vacances, ces sorties sont l’occasion de passer un moment agréable tous ensemble et de favoriser une bonne relation entre l’enfant et l’éducateur

La kermesse

Partager une journée conviviale entre parents, enfants, professionnels et partenaires extérieurs. Les fonds récoltés servent à organiser des sorties à la journée pour les enfants suivis.

Noël avec la famille

Un apéritif est organisé avec les enfants pour leurs parents. C’est l’occasion pour les familles et éducateurs de partager un moment convivial.